LES FEMMES MACHINES

Groupe Ubürik — Création en 2010

Trois femmes sur scène, qui sont à la fois musiciennes, chanteuses et comédiennes.

 

Et une machine, qui est musicale, sonore et percussive. Ce que le public voit sur scène, ce sont les trois femmes encastrées dans l’ensemble des instruments et des accessoires techniques de la machine. Ces trois corps trouvent leur emplacement à l’intérieur d’une mécanique froide et inanimée : ce sont les Femmes Machines, directement reliées au système, en communication étroite avec les appareils qu’elles côtoient.

 

On peut penser qu’elles contiennent en elles-mêmes une part de technologie qui leur permet de s’imbriquer dans les rouages de la machine. Ou bien on peut penser qu’elles dialoguent tant avec leurs appareils qu’elles en ont adopté le langage, le fonctionnement, la logique.

 

Les femmes que nous voyons sont au cœur des processus mécaniques dont elles sont à la fois les manipulatrices et les manipulées...

 

J’ai suivi ce projet pendant une bonne année, réalisant plusieurs photos, dessins, ainsi que le clip Femme Magritte.